Revue syndicale à caractère scientifique et culturel de la CGT FERC Sup

Nuage de mots


Dernière publication



Document d’orientation de la CGT FERC Sup • 3e congrès (Blainville-sur-Mer 2017)

Document d’orientation adopté en mars 2017, au 3e congrès de la CGT FERC Sup à Blainville-sur-Mer par 95,32% des voix exprimées.


Accueil > Tous les cahiers thématiques > Document d’orientation de la CGT FERC Sup • 3e congrès (Blainville-sur-Mer (...) > 3. L’outil syndical et son devenir > 3.2 • L’organisation des syndicats CGT FERC Sup · L’Intersyndicale (...)

juillet 2017

3.2 • L’organisation des syndicats CGT FERC Sup · L’Intersyndicale ESR

3.2.4 La CGT FERC Sup et l’intersyndicale

Dans l’enseignement supérieur et la recherche, le paysage syndical est marqué par la présence d’une intersyndicale institutionnalisée à laquelle participent l’ensemble des syndicats de l’UNSA/SNPTES aux organisations de la CGT en passant par la CFDT, FO, la FSU, SUD, mais aussi les associations étudiantes (l’UNEF, SUD Étudiant, la FAGE) et des organisations comme SLR, SLU ainsi que divers collectifs.

Tous les membres de cette intersyndicale sont aujourd’hui rassemblés sur une liste de discussion, gérée par le SNESUP uniquement sur laquelle ils sont régulièrement interpellés sur chaque sujet. La plupart du temps, tout est discuté avec tout le monde, y compris des organisations qui sont contre les actions proposées ou n’y souscrivent pas, mais qui interviennent dans les discussions pour infléchir l’expression ou les modalités d’action de l’intersyndicale.

Les réunions de cette intersyndicale se tiennent systématiquement dans les locaux du SNESUP- FSU et elle est toujours animée par la même personne. Jusqu’en avril 2015, l’animation était assurée par une représentante du SNESUP. À son départ, il a été décidé arbitrairement entre le SNESUP et le SNTRS que cette animation permanente serait désormais assurée par un représentant du SNTRS. Sans qu’il soit possible de discuter du principe et du fonctionnement de cette intersyndicale.

Comme l’a fait remarquer la CGT FERC Sup à plusieurs reprises, le travail intersyndical ne se prépare jamais entre organisations de la CGT avant de porter la discussion au sein de cette intersyndicale institutionnalisée ou de faire des propositions. Très souvent, les représentants de la CGT FERC Sup découvrent les propositions et projets intersyndicaux élaborés conjointement par le SNESUP-FSU et le SNTRS-CGT en arrivant aux réunions.

Pour la CGT FERC Sup, la question du travail avec les autres organisations de personnels de l’ESR et avec les organisations de jeunesse se pose régulièrement et reste indispensable pour porter le plus loin possible les revendications des personnels. Mais, cela ne doit pas se faire au détriment des revendications et des objectifs que cherchent à atteindre les organisations CGT de l’ESR. Un travail préalable d’élaboration et de construction revendicative, en interne à la CGT et en particulier au sein de la notre fédération, est indispensable pour que les organisations CGT présentes dans cette intersyndicale puissent peser de tout leur poids pour infléchir les orientations, les actions et le fonctionnement de l’intersyndicale de l’ESR.

Sur chaque combat devant être mené, un périmètre syndical doit être défini en fonction des revendications. Le compromis pour une unité d’action doit être recherché à l’intérieur de ce périmètre syndical afin que les expressions et modalités d’action restent en conformité avec les revendications communes portées par les unes et les autres.


La CGT FERC Sup décide

  • La CGT FERC Sup s’inscrit sans ambiguïté dans la recherche d’une unité d’action intersyndicale mais elle porte en même temps l’exigence d’un travail commun préalable entre les syndicats CGT de l’ESR avant l’ouverture de toute discussion avec d’autres organisations. Le collectif fédéral ESR peut constituer le lieu privilégié de ces discussions.
  • À ce titre, la CGT FERC Sup se félicite de la décision prise sur la nature du travail intersyndical par les organisations de la FERC CGT réunies en congrès à Dourdan, début décembre 2016.
  • Pour toute expression ou action syndicale portées par les organisations CGT de l’ESR, le périmètre intersyndical doit être adapté aux objectifs poursuivis ainsi que les outils intersyndicaux à mette en place. Ces intersyndicales temporaires se donnent alors les moyens d’agir uniquement sur l’objet qui a suscité leur constitution, jusqu’à obtenir gain de cause.
  • Si l’intersyndicale de l’ESR doit subsister en l’état, la CGT FERC Sup agira pour que soit redéfini son fonctionnement. Par exemple, les responsabilités et les lieux de réunion doivent tourner régulièrement.

Référence électronique

"3.2 • L’organisation des syndicats CGT FERC Sup · L’Intersyndicale ESR", publié le 23 juillet 2017, URL : http://www.resistances.net/spip.php?article96, consulté en ligne le 16 décembre 2017


Article précédent - Article suivant

FERC-Sup CGT