Revue syndicale à caractère scientifique et culturel de la CGT FERC Sup

Nuage de mots


Dernière publication



Document d’orientation de la CGT FERC Sup • 3e congrès (Blainville-sur-Mer 2017)

Document d’orientation adopté en mars 2017, au 3e congrès de la CGT FERC Sup à Blainville-sur-Mer par 95,32% des voix exprimées.


Accueil > Tous les cahiers thématiques > L’Enseignement supérieur et la recherche, au risque de la régionalisation > II • Renforcer l’autonomie pour régionaliser

mars 2013

II • Renforcer l’autonomie pour régionaliser

La loi en préparation ne rompra pas avec le démantèlement du service public pour préparer la régionalisation de l’ESR.

Il semble nécessaire de rappeler tout d’abord que dans toutes nos analyses et revendications, l’action de la CGT devrait avoir pour finalité de prolonger, dans le supérieur, son action permanente pour la défense et la construction d’une école républicaine, réellement gratuite pour tous, dans le cadre d’un Service public national de qualité équivalent ou supérieur au secteur privé, assurant l’égalité d’accès et de moyens de tous les étudiants dans tous les établissements sur tout le territoire, laïque et indépendante des emprises politiques et économiques.

Si depuis l’élection de François Hollande à la Présidence de la République, en mai 2012, son gouvernement a donné l’impression, durant les premiers mois, de ne pas avoir de ligne politique claire au sujet de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (ESR), cela n’est plus vrai aujourd’hui : il y a deux axes forts de politiques publiques qui émergent et ils sont étroitement articulés :

  1. les réductions budgétaires ;
  2. l’autonomisation-régionalisation.

Ces deux axes, combinés ensemble, ont pour effet d’augmenter les inégalités sociales au sein de la population en dégradant la qualité du Service public gratuit vis-à-vis des écoles privées de l’enseignement supérieur d’une part et en aggravant la désertification des territoires en terme de Service public d’Enseignement supérieur et de Recherche d’autre part.

Pour imposer cette politique dont on peut légitiment penser que les grandes lignes étaient déjà bien arrêtées dès la formation du gouvernement Ayrault, la nouvelle ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche s’est donc abritée derrière ce qu’elle a appelé des assises. Le comité de pilotage de ces assises auquel elle a tracé la route et demandé d’élaborer des propositions apportant les " correctifs nécessaires à la loi LRU ", a ainsi revendiqué plus de 100 auditions, 1300 contributions écrites, près de 20000 participants à près de 500 réunions et débats en région.

Il prétend avoir réuni tous les acteurs universitaires, chercheurs, étudiants, représentants du monde socio-économique, des collectivités territoriales et de l’État. À l’issue de ces assises, un rapport contenant l’ensemble des propositions devrait être remis au président de la République et le gouvernement est supposé s’appuyer sur ce rapport pour présenter au printemps 2013, un projet de loi d’orientation au Parlement.

Pourquoi un tel acharnement du gouvernement et de la ministre pour organiser une telle usine à gaz pour, au bout du compte, ne procéder qu’à un simple toilettage de la loi LRU ? Pour gagner du temps en assurant une rentrée 2012 calme et donner l’illusion d’un " dialogue social " avec les différents partenaires, notamment la communauté universitaire ; mais pas seulement.

C’est aussi et surtout pour d’autres objectifs :

  • le premier d’entre eux : ne rien défaire de fondamental de ce qui a été mis en place par le gouvernement et les ministres de l’ESR précédents ;
  • le deuxième, plus politique : tenter d’intégrer certaines organisations syndicales à l’action gouvernementale sur le champ particulier de l’ESR ;
  • le troisième enfin : légiférer non seulement pour poursuivre mais aussi avancer dans la voie de la privatisation et de la régionalisation du Service public d’Enseignement supérieur et de Recherche.

Publié dans Le Lien n° 174 de mars 2013.
Le Lien est une publication trimestrielle de la FERC CGT.


Référence électronique

"II • Renforcer l’autonomie pour régionaliser", publié le 11 mars 2013, URL : http://www.resistances.net/spip.php?article11, consulté en ligne le 16 décembre 2017


Article précédent - Article suivant

FERC-Sup CGT