Revue syndicale à caractère scientifique et culturel de la CGT FERC Sup

Nuage de mots


Dernière publication



Document d’orientation de la CGT FERC Sup • 3e congrès (Blainville-sur-Mer 2017)

Document d’orientation adopté en mars 2017, au 3e congrès de la CGT FERC Sup à Blainville-sur-Mer par 95,32% des voix exprimées.


Accueil > Tous les cahiers thématiques > Rapport StraNES : le miroir aux alouettes ! > Enseignement privé

juin 2016

Enseignement privé

L’Enseignement Supérieur privé doit, selon le rapport p. 133-135 et Prop. 30 p. 138, être mieux labellisé, voire contrôlé avec plus de moyens. Mais la StraNES accompagne ceci d’une reconnaissance des EESPIG (établissement d’enseignement supérieur privé d’intérêt général) comme contribuant au service public.

Dans ce rapport, le développement du secteur privé n’est envisagé que sous l’angle de promesses fallacieuses et de l’escroquerie, les titres RNCP délivrés par le ministre de l’emploi étant réputés ne pas avoir « la même valeur » que les diplômes du supérieur, etc.

L’investissement consenti par les familles, notamment populaires, dans ces études onéreuses en établissements privés devrait être mieux analysé : il ne peut s’agir d’erreurs massives d’orientation de la part d’étudiants et de familles manipulées par des commerciaux habiles.

Le développement du secteur privé devrait au contraire être pris au sérieux et être considéré comme le révélateur des dysfonctionnements de l’enseignement supérieur public auquel on ne donne plus les moyens de répondre avec pertinence aux besoins sociaux.

Pour la CGT FERC Sup, il indispensable de maîtriser et d’enrayer la prolifération des formations privées du Supérieur. Leur développement est principalement lié au délitement du service public du Supérieur et notamment au manque de moyens pour les étudiants arrivant en Licence.

Nous refusons en revanche la notion de service public « d’intérêt général » semant la confusion et entrant en concurrence avec le service public. Nous dénonçons l’affaiblissement du service public, qui est organisé pour favoriser l’ouverture à la concurrence et étendre la marchandisation/privatisation de l’enseignement supérieur : si les établissements privés remplissent une mission de service public et laïque, ils doivent intégrer le service public comme le réclame la CGT de l’enseignement privé.


Référence électronique

"Enseignement privé", publié le 16 juin 2016, URL : http://www.resistances.net/spip.php?article68, consulté en ligne le 16 décembre 2017


Article précédent - Article suivant

FERC-Sup CGT