Revue syndicale à caractère scientifique et culturel de la CGT FERC Sup

Nuage de mots


Dernière publication



La Résistance s’organise


Accueil > Tous les cahiers thématiques > La Résistance s’organise > La Commune 2018-19

février 2019

La Commune 2018-19

Le mouvement social de l’hiver 2018-2019.

Les tenants du néo-libéralisme n’ont de cesse de mettre à bas le modèle social issu du programme élaboré par le Conseil national de la Résistance pour arracher le pays à la barbarie dans laquelle le Capital et ses alliés venaient de plonger le monde et refonder ainsi un nouveau pacte national sur les valeurs de partage et de solidarité.

L’arrivée au pouvoir en 2017 du champion d’un « nouveau monde », tout à la fois « de droite et de gauche », constituait l’aboutissement d’un mouvement que l’ex vice-président du MEDEF célébrait déjà à l’arrivée de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République en 2007 dans son éditorial de la revue Challenges :« Adieu 1945, raccrochons notre pays au monde ! » (…) : « La liste des réformes [entreprises par le nouveau gouvernement]  ? C’est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là. Il s’agit aujourd’hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance ! »

Ragaillardie par l’élection du président Macron et renouant avec une pensée libérale digne du 19ème siècle, l’élite auto-proclamée entend décider seule et s’enrichir sur le dos du « peuple » qu’elle stigmatise avec mépris et sans retenue : « pauvre, ivrogne, fainéant et réfractaire au changement ». Des gens qui « ne sont rien... »

Le 17 novembre 2018, la coupe est pleine. Celles et ceux que la casse méthodique des services publics (transports, santé, éducation, justice, poste…) contraint à des déplacements toujours plus longs, les laissé·es pour compte de la précarité urbaine, refusent la nouvelle agression que constitue la hausse des carburants au prétexte de la transition écologique. Elles et ils ne supportent plus cette arrogance de classe, la suffisance des nantis et de leurs valets et décident de rompre le silence en allant occuper les ronds-points pour faire entendre leurs voix et leurs revendications.

C’est un choc frontal de classe, l’expression d’une lutte des classes qui n’a jamais vraiment disparu et revient à nouveau en force chaque samedi. Quel que soit leur statut dans le travail, des travailleur·es qui ne supportent plus la morgue des dominants à leur égard et subissent quotidiennement l’injustice d’une société qui serre la vis du plus grand nombre pour garantir à une minorité des revenus financiers sans cesse croissants, se révoltent et le font savoir.

Cette colère populaire exprimée sur la place publique semaine après semaine, ne faiblit pas malgré tous les efforts du pouvoir et des médias à son service. Trois mois plus tard, la colère et la détermination sont toujours présentes et ne faiblissent pas.

Dans le même temps, des secteurs entiers sont la cible du gouvernement et de sa majorité aux ordres qui ne désarment pas et poursuivent leur travail de démolition : transports, hôpitaux, justice, éducation, fonction publique et services publics, régimes des retraites, Sécurité sociale…

L’État macroniste refuse d’entendre les revendications des travailleur·es et d’y répondre. Il use encore et encore du mépris, de la désinformation, du mensonge, afin de discréditer et criminaliser le mouvement social. Un véritable climat de lynchage politique et médiatique se met en place. Ce gouvernement, par la répression d’État qu’il a mis en œuvre, est responsable de milliers de blessés, de centaines de mutilés. Ce même gouvernement entend faire passer une loi liberticide contre le droit de manifester.

Depuis le 17 novembre 2018, malgré les intimidations et la violence d’État (comparutions immédiates et condamnations, blessures, mutilations...), la loi liberticide dite « anti-casseurs », face à une campagne éhontée de dénigrement, les salariés se mobilisent encore davantage chaque semaine pour obtenir satisfaction sur leurs revendications auxquelles le gouvernement n’a apporté aucune autre réponse que la répression.

La lutte continue avec courage, détermination et la rage de vaincre.

Voir aussi :

Halte à la répression et aux violences policières

788 signalements
1 décès
284 blessures à la tête
24 éborgné·es
5 mains arrachées
102 journalistes visés ou entravés

C’est, au 9 mai 2019,
le bilan tenu assidûment par le journaliste David DUFRESNES, semaine après semaine,
jour après jour, depuis le début du mouvement dit des « Gilets jaunes » en novembre 2018.

le compte Twitter de David DUFRESNES
Le compte Twitter de Coordination 1ers secours

Pétitions

  • Non à l’augmentation des frais d’inscription pour les étudiant.es étranger.es !
    Édouard Philippe a annoncé ce matin l’augmentation des frais d’inscription pour les étudiant.e.s étranger.e.s extra-communautaires. Au lieu de payer 170€ comme les étudiant.e.s français.e.s, nous devrons donc payer le tiers du coût réel des études soit près de 2800€ en licence et 3800€ en master et en doctorat !
  • Pour l’interdiction des Flash-Ball et des grenades de désencerclement
    La répression contre les Gilets Jaunes a été massive. Les chiffres en donnent toute l’étendue : plus de 5 600 interpellations et gardes à vue, plus de mille condamnations. Le bilan officiel fin 2018 recensait environ 3 000 blessés et mutilés. Des femmes et des hommes dont la vie aura été brisée.
  • Nous sommes tou·te·s des gilets jaunes
    Un large collectif d’intellectuels lance un appel à se mobiliser aux côtés des gilets jaunes. Ils exhortent leurs collègues à « inventer de nouveaux espaces de luttes et de débat » afin de soutenir le mouvement, mais aussi « d’y participer de l’intérieur ».

Expressions CGT

Communiqué URIF CGT, FO, FSU, Solidaires, avec l’UNEF, l’UNL et le MNL après les violences policières du 1er mai 2019.
3 mai 2019

Communiqué suite aux manifestations du 1er mai 2019
1er mai 2019 • Communiqué de la CGT à l’issue des manifestations du 1er mai 2019 ► Au format pdf

Une journée de luttes et d’expression des revendications des salariés empêchée de se dérouler sur Paris
1er mai 2019 • Communiqué de la CGT dont le cortège a été agressé par les force de police dans la manifestation parisienne ► Au format pdf

Liberté de manifester : appel à la mobilisation nationale le 13 avril
12 avril 2019 • La CGT appelle à participer massivement aux manifestations du 13 avril aux côtés des forces progressistes.

Contre la privatisation d’ADP, la CGT à l’origine du premier RIP
11 avril 2019 • La CGT s’engagera pleinement dans le recueil des 4,5 millions de signatures, nécessaires à la tenue effective du referendum.

Grande Bretagne • Soutien de la CGT FERC Sup à Tony Brown, secrétaire de section de l’UCU
8 avril 2019 • Courrier de soutien de la CGT FERC Sup à Tony Brown, secrétaire de section de UCU à University College London (UCL), passible de sanctions disciplinaires de la part de l’UCL pour avoir mené des activités syndicales en organisant notamment la lutte historique des enseignants-chercheurs de l’année dernière.

13 avril, 1er et 9 mai, ensemble pour la liberté de manifester et la liberté de s’exprimer !
5 avril 2019 • La CGT Fonction publique appelle tous les personnels et les usager·es à prendre part à toutes les mobilisations syndicales à venir. Le 13 avril pour les libertés publiques et le droit de manifester, le 1er mai et le 9 mai par la grève et la manifestation pour la défense du statut général des fonctionnaires et des services publics !

Il est plus que jamais l’heure de nous mobiliser pour la défense de nos conquêtes sociales
21 mars 2019 • Appel du Bureau National de la CGT FERC Sup du 21 mars 2019

Mobilisation du 19 mars : fin du grand débat, maintenant il faut répondre aux exigences sociales !
20 mars 2019 • La CGT poursuit son engagement dans la construction de fortes mobilisations avec les salariés, retraités, privés d’emploi, au plus près de leurs aspirations pour obtenir la satisfaction des revendications. La lutte continue !

Violences policières : ça suffit !
18 mars 2019 • Pour la FERC-CGT, une société qui frappe ses jeunes, qui frappe ses citoyen·nes, est une société à la dérive, malade.

Quel projet pour notre République ?
7 mars 2019 • Violence policière, loi antiterroriste étendue à la vie quotidienne, loi « anti casseurs », atteinte au droit de manifester des citoyen·nes et de leurs représentant·es et à leur liberté d’expression, atteinte aux libertés syndicales, gaz lacrymogènes, canons à eau... Est-ce cela le projet pour notre République ?

Le gouvernement doit arrêter la répression et répondre aux revendications !
8 février 2019 • Appel du Conseil national de l’Union nationale CGT FERC Sup réuni à Paris les 6, 7 et 8 janvier 2019.

Communiqué - Solidarité avec Louis Boyard : halte à la répression, interdiction du LBD !
3 février 2019 • Communiqué de la FERC CGT.

Salaire, retraite, conditions de travail : mobilisons-nous !
30 janvier 2019 • Appel à la mobilisation et pour la journée de grève et manifestation du 5 février 2019 de l’Union nationale CGT FERC Sup.

Motion d’actualité du Conseil national de la FERC CGT
17 janvier 2019 • Appel à la mobilisation adopté par le Conseil national fédéral réuni les 17 et 18 janvier 2019 à Montreuil.

La violence de l’État n’est pas la réponse attendue !
17 décembre 2018 • Communiqué de l’Union nationale CGT FERC Sup

Appel de la commission exécutive de la FERC-CGT
13 décembre 2018 • Appel à la mobilisation les 15 et 18 décembre 2018 de la Commission exécutive fédérale réunie le 13 décembre 2018 à Montreuil.

De la colère à la mobilisation générale !
10 décembre 2018 • Communiqué et appel de l’Union nationale CGT FERC Sup pour la journée de grève et de mobilisation du 14 décembre 2018.

Le gouvernement joue à l’incendiaire social : c’est irresponsable !
6 décembre 2018 • Communiqué de la Confédération Générale du Travail.

Universités : poursuite de la sélection et de la ségrégation sociale avec la hausse des frais d’inscription
23 novembre 2018 • Communiqué de l’Union nationale CGT FERC Sup.

Conseil national de l’Union CGT FERC Sup • Motion Retraites du 9 novembre 2018
9 novembre 2018 • Motion adoptée par le Conseil national de l’Union nationale CGT FERC Sup réuni les 7, 8 et 9 novembre 2018 à Paris.


Appels et communiqués intersyndicaux

Solidarité avec Louis Boyard : halte à la répression, interdiction des LBD et des grenades de désencerclement !
8 février 2019 • Communiqué intersyndical (FERC-CGT, SNESUP-FSU, SNEP-FSU, SNASUB-FSU et SNCS-FSU, FNEC FP-FO, SUD Education et SUD Recherche EPST, UNEF, UNL, ANCMSP) de solidarité avec Louis Boyard et contre la répression à l’issue du CT-MESR du 4 février 2019.

Mobilisation intersyndicale contre le projet de hausse des frais d’inscription
5 février 2019 • Appel à la mobilisation le 13 février et les mercredis suivants de l’intersyndicale de l’ESR (CFDT, CJC, CGT, FAGE, FCPE, FO, FSU, SNPTES, SUD, UNEF, UNSA) contre le projet de hausse des frais d’inscription.

5 FÉVRIER 2019 • Les personnels de l’ESR ont toutes les raisons de manifester
1er février 2019 • Appel de l’intersyndicale ESR (CGT-FERC sup, CGT-INRA, FO ESR, SNASUB-FSU, SNESUP-FSU, SNEP-FSU, SNTRS-CGT, Solidaire-Etudiant·es, SUD-éducation, SUD recherche EPST, UNEF) pour la journée de grève et de manifestation du 5 février 2019

C’est le moment, toutes et tous en grève le vendredi 14 décembre !
11 décembre 2018 • Appel interfédéral (CNT-FTE, FERC-CGT, FNEC-FP-FO, SNESUP-FSU, SUD-Education, SUD-Recherche-EPST, SUNDEP-Solidaires, Solidaires Etudiant·es, UNEF, UNL, UNL-SD) pour la journée de grève et de mobilisation du 14 décembre 2018 et sa préparation.

Gardes à vue, violences policières : une répression inadmissible envers les lycéens !
4 décembre 2018 • Communiqué COMMUN CGT, UNL, UNL SD.


Ils et elles suivent le mouvement

  • David Dufresne • Depuis le 4 décembre, @davduf recapitweete et signale @Place_Beauvau les vidéos de violences policières contre les manifestant·es.
  • Plein le dos • Œuvre collective pour la mémoire populaire. Inscriptions sur des gilets jaunes.
  • La rue ou rien • Expression murale pendant le mouvement.

Référence électronique

"La Commune 2018-19", publié le 4 février 2019, URL : http://www.resistances.net/spip.php?article104, consulté en ligne le 10 septembre 2019


Article précédent - Article suivant

FERC-Sup CGT